WEBMATIQUE

WEBMATIQUE... depuis 1995

CREATION DE SITES INTERNET PAS CHER A ARGENTEUIL

Remise EXCEPTIONNELLE réservée aux entreprises de ARGENTEUIL
Votre entreprise est porteuse d'un projet de création de site internet ? Nous avons le plaisir de vous informer que notre agence de création de Sites Web vous offre une remise de 10% sur la facture finale de votre projet de création de site ou votre opération de référencement Google. Pour bénéficier de cette offre, il vous suffit de nous appeler ou de remplir le formulaire ci-dessous et de noter le code remise suivant : KDO10%                                             Vous pouvez maintenant remplir le formulaire ci-dessous :

 

CREATION DE SITES INTERNET PAS CHER A ARGENTEUIL

Région : Île-de-France

Département : Val-d'Oise (sous-préfecture)

Arrondissement : Argenteuil (chef-lieu)

Canton : Argenteuil-1

(bureau centralisateur)

Argenteuil-2

(bureau centralisateur)

Argenteuil-3

(bureau centralisateur)

Intercommunalité : Métropole du Grand Paris

EPT Boucle Nord de Seine

Maire

Mandat : Georges Mothron

2014-2020

Code postal : 95100

Code commune : 95018

Spécialiste de création de sites Web

Création de sites Web pour les Argenteuillais

Création de sites Internet, sites Web, développement et référencement.

Population : 110 388 hab. (2015 en augmentation de 7,04 % par rapport à 2010)

Densité : 6 410 hab./km2

Développement de Sites Web

Coordonnées : 48° 56' 52- nord, 2° 14' 51- est

Altitude : Min. 21 m

Max. 169 m

Superficie : 17,22 km2

 

SITE WEB :http://www.argenteuil.fr

 

Île-de-France / Val-d'Oise » Commune d'Argenteuil

Argenteuil est une ville française, située dans le département du Val-d'Oise et la région d'Île-de-France. Ses habitants sont appelés les Argenteuillais et les Argenteuillaises.

La commune s'étend sur 17,2 km² et compte 106 580 habitants depuis le dernier recensement de la population. Avec une densité de 6 189,3 habitants par km², Argenteuil a connu une nette hausse de 16,5% de sa population par rapport à 1999.

Entourée par les communes de Colombes, Sannois et Bezons, Argenteuil est située à 3 km au nord-ouest de Colombes.

Située à 35 mètres d'altitude, le Fleuve La Seine est le principal cours d'eau qui traverse la commune d'Argenteuil.

La commune est proche du parc naturel régional du Vexin français.

Le maire d'Argenteuil se nomme Monsieur Georges MOTHRON.

La commune d'Argenteuil fait partie de Métropole du Grand Paris.

La ville est jumelée avec 6 autres villes dans le monde qui implique la municipalité dans le domaine culturel. Argenteuil est une commune française idéale pour créer et développer son entreprise. Vous y trouverez des conseils, consultants, coach, avocats, comptables...  située dans le département du Val-d'Oise, en région Île-de-France. Argenteuil est une commune chef-lieu d'arrondissement de la banlieue nord-ouest de Paris, sur la rive droite de la Seine. Elle est, de loin, la commune la plus peuplée du Val-d'Oise et la quatrième en population de la région Île-de-France après Paris, Boulogne-Billancourt et Saint-Denis. Enfin, elle se classe au 38e rang des communes les plus peuplées de France. Les communes limitrophes sont Bezons au sud-ouest, Cormeilles-en-Parisis au nord, Sannois et Saint-Gratien au nord-est dans le même département du Val-d'Oise ; Épinay-sur-Seine à l'est, dans le département de la Seine-Saint-Denis ; Gennevilliers et Colombes au sud dans le département des Hauts-de-Seine ; enfin, Sartrouville à l'ouest, dans le département des Yvelines. Le territoire de la commune est étendu (1 770 hectares), longé au sud par la Seine sur cinq kilomètres.

 

Le sol est composé de dépôts géologiques de l'Éocène supérieur et de l'Oligocène inférieur, avec du gypse et des marnes. Argenteuil est une commune du Val-d'Oise, mais jouxte également les départements de la Seine-Saint-Denis à l'est, des Hauts-de-Seine au sud et des Yvelines à l'ouest. C'est la plus peuplée du département, et la 4e d'Île-de-France après Paris, Boulogne-Billancourt et Saint-Denis. Cette commune d'origine très ancienne est célèbre pour le séjour d'Héloïse au Moyen Âge et le pèlerinage de la Tunique d'Argenteuil (tunique revendiquée comme la Sainte Tunique du Christ). C'est également un haut lieu de l'impressionnisme : Claude Monet y séjourne et peint une partie de son œuvre ; Georges Braque y naît un peu plus tard en 1882. La commune est longée à l'est par l'autoroute A15 à deux fois quatre voies, et longée au sud, sur les quais de Seine, par la RD 311 (Le Vésinet - Sarcelles), aménagée à deux fois deux voies avec carrefours à niveau et limitée à 90 km/h. Ces deux axes routiers ont un trafic très élevé et constituent les principaux axes de desserte de la commune. Les autres principaux axes sont la D 909, qui naissant à Paris, porte d'Asnières, traverse le pont d'Argenteuil et se dirige vers Sannois et la vallée de Montmorency, au nord-est, en second lieu, la D 122, qui traverse le centre-ville (avenues Gabriel-Péri et de Verdun), enfin, le boulevard de la Résistance, principal axe de desserte du Val d'Argenteuil, en direction de Sartrouville. La D 392, qui relie La Défense à la Patte d'Oie d'Herblay, marque la limite occidentale de la commune. Trois grands axes ferroviaires traversent par ailleurs la commune : la ligne Paris-Saint-Lazare - Mantes-Station par Conflans-Sainte-Honorine et la ligne Paris-Saint-Lazare - Ermont-Eaubonne, qui se débranche de l'axe Paris - Mantes au nord de la gare d'Argenteuil du Transilien J et se dirige vers Ermont au nord-est. Il existe également une rocade ferroviaire ouverte exclusivement à un important trafic de marchandises, la ligne de Grande Ceinture. La Seine constitue également un important axe historique de transport de marchandises : Argenteuil se situe face au port de Gennevilliers, premier port fluvial français. Ces différentes infrastructures terrestres ont un impact souvent élevé en termes de pollution sonore selon la réglementation7. Les principales voies routières et ferroviaires sont classées de catégorie 1 (A15, ligne de Grande Ceinture) ou 2 (D 311), de niveau élevé

 

À vocation essentiellement agricole et viticole, Argenteuil a connu une importante industrialisation à la fin du xixe siècle avant de devenir la quatrième commune d'Île-de-France par sa population et la plus peuplée du département du Val-d'Oise.

Il faut attendre le bas Moyen Age (XIe-XVe siècles) et le mouvement urbain pour pouvoir parler de ville d’Argenteuil. Il existe sur le territoire d’Argenteuil de nombreuses traces de l’implantation des hommes à l’époque mérovingienne (Ve-VIIe siècles). L’une des principales est bien sûr la première abbaye d’Argenteuil dédiée à Sainte-Marie. Argenteuil est divisée en six quartiers : le centre-ville, Orgemont-Volembert, le Val Notre-Dame, le Val d'Argent Nord, le Val d'Argent Sud et les Coteaux. Chacun des quartiers se différencie par une très forte identité architecturale, sociale et culturelle. Les quartiers sont toutefois complémentaires les uns des autres.

Sa date de fondation, vers 665, reste hypothétique. Cependant, son existence est attestée par l’acte le plus ancien existant sur Argenteuil, la donation de Childebert III, datée de 697 et par laquelle le roi cède à l’abbaye le bois de Cormeilles (en Parisis).Au mois de juillet 1789, Argenteuil se trouve liée aux grands événements du début de la Révolution qui se déroulent à Paris par deux Argenteuillais, le marquis de Mirabeau, Victor de Riquetti surnommé "l’Ami des hommes" et Jacques de Flesselles, nouveau Prévôt des Marchands de Paris (équivalent du maire).

Dans les environs de Paris de la fin du XIXe siècle, marqués par d’importantes mutations et une forte croissance démographique, coexistent, dans un jeu complexe d’influences, une banlieue rurale, agricole et champêtre et une banlieue ouvrière, industrielle et urbanisée. Cette société plurielle, qui recouvre les fonctions traditionnelles de la périphérie, à la fois espace de conquête et de rejet, "banlieue verte et banlieue noire", a produit toutes sortes de représentations, photographiques et picturales, littéraires puis cinématographiques. Mais ces "images" de la périphérie parisienne, souvent ambivalentes, s’élaborent dans un système d’échanges complexe, entre une réalité quotidienne des habitants souvent difficile et un besoin d’évasion des citadins en quête de nouveaux espaces.

Dans le courant des années 1890 le phénomène d’industrialisation va s’amplifiant. La formidable accélération de l’histoire qui intervient dès le milieu du XIXe siècle et s’intensifie singulièrement vers 1890 sur cette portion de rive, est perceptible dans de nombreuses œuvres, même si la part de fiction, qui est la marque et la liberté de l’artiste, tend à en amoindrir les effets. Argenteuil compte quatre monuments historiques sur son territoire. L'allée couverte des Déserts, 68 rue des Déserts (classée monument historique par arrêté du 14 septembre 1943). La chapelle Saint-Jean-Baptiste, 19 rue Notre-Dame (classée monument historique par arrêté du 17 août 1945) : Elle date du xe siècle et se situait dans l'enclos de l'abbaye bénédictine primitive. Son usage originel est inconnu, il ne s'agissait pas d'un baptistère. L'hypothèse d'une chapelle sépulcrale semble la plus probable. De plan carré, elle comporte trois nefs recouvertes de six voûtes d'arêtes reprises sur deux colonnes centrales. La nef médiane, s'achève par une absidiole en cul-de-four, restaurée au début des années 1980. L'ensemble est classé monument historique depuis 1945. En 1942, trois rangées de sépultures maçonnées, remontant probablement au viiie ou ixe siècle, ont été mises au jour. La crypte de l'abbaye Notre-Dame, 19 rue Notre-Dame (inscrite monument historique par arrêté du 14 novembre 1996) : Elle remonte aux xie et xiie siècles, et a été mise au jour en 1989 lors de fouilles à l'emplacement du chevet de l'abbatiale. Le voûtement a disparu mais les murs subsistent, avec six bases de piles déterminant trois nefs de quatre travées. À l'extrémité orientale de chaque nef se situe un petit autel accompagné de sa piscine liturgique.

Le château du Marais datant du xviie siècle (inscrit monument historique par arrêté du 12 janvier 1931121). Détruit par les troupes allemandes lors de leur départ en 1944, la porte principale du xviiie siècle (rue Auguste-Delaune) en est le dernier vestige. Parmi ses hôtes les plus célèbres on relève le neveu de Bossuet, Flesselles, prévôt des marchands tué le 14 juillet 1789, et Mirabeau.

 

AUTRES VILLES VOISINES POUR CREER SON SITE INTERNET:

CREATION DE SITES INTERNET PAS CHER A BEZONS 95870

CREATION DE SITES INTERNET PAS CHER A BOIS COLOMBES 92270

CREATION DE SITES INTERNET PAS CHER A COLOMBES 92700

CREATION DE SITES INTERNET PAS CHER A LA GARENNE COLOMBES 92250

CREATION DE SITES INTERNET PAS CHER A SAINT GRATIEN 95210

CREATION DE SITES INTERNET PAS CHER A SANNOIS 95110

 

Création de SITES INTERNET, développement de SITES WEB pour votre entreprise ou votre société. Pour créer un site sur mesure pour vendre en ligne ou présenter ses produits. Réflexion sur le contenu : pages, services attendus, principes de navigation. Mise en œuvre : Dépôt d'un nom de domaine. Choix d'un hébergeur. Choix et installation d'un Système de gestion de contenu (exemples : SPIP, TYPO3, Drupal, Joomla, Wiki, Wordpress,...) ou d'un éditeur de SITE WEB de type WYSIWYG (exemples : Adobe Dreamweaver, phpDesigner, Microsoft FrontPage, NVU, KompoZer, Webself, iziSpot) ou texte (exemples : Bluefish, Emacs, Notepad++...). Conception : Établissement d'une structure de pages HTML ou XHTML. Définition d'une arborescence. Mise au point d'une charte graphique. Mise au point d'une charte éditoriale. Réalisation : Création de pages via le Système de gestion de contenu ou l'éditeur. Les pages peuvent être créées individuellement ou reposer sur un système de gabarits. Mise en place de la charte graphique. Pour bien séparer la structure de la présentation, les feuilles de styles CSS sont utilisées. Éventuels d8éveloppements dynamiques (formulaire, services, etc.). Suivi : Recette du site une fois prêt. Lancement du site : mise en ligne. Annonce. Faire connaître le site peut se faire par plusieurs leviers : annonce, publicité, inscription dans des annuaires... La mise à jour : la mise à jour est une action fondamentale de la vie d’un SITE INTERNET. Elle consiste à actualiser, à modifier et à faire évoluer le contenu graphique, textuel, visuel et même la structure et les fonctionnalités du SITE WEB. La sauvegarde : quel que soit le type de votre SITE INTERNET, statique ou dynamique, il est exposé à plusieurs menaces : crache de serveur web, piratage, les virus, les bugs…, alors pour des mesures de sécurité, il est très important de faire des sauvegardes régulières pour les données du SITE WEB (Base de données, contenus (documents, images, textes…) et tous les paramétrages de votre hébergement, après chaque mise à jour afin d’éviter la perte des données et de garantir la continuité de vos services sur le web. Maintenance : la maintenance d’un SITE WEB consiste en général à s’assurer de son bon fonctionnement ; on peut distinguer quatre types de maintenances : La maintenance corrective, La maintenance préventive, La maintenance évolutive, La maintenance adaptative. L'accessibilité du site est une donnée à prendre en compte à chaque étape à partir de la mise au point de la structure des pages. Il en est de même du référencement dont la stratégie peut être mise en place dès la conception. Des principes du référencement sont également à prendre en compte lors de la création des gabarits, l'intégration des pages, la rédaction des contenus, le lancement du site, la maintenance. L'ergonomie intervient également à toutes les étapes : conception, recette et audits, amélioration continue. Jakob Nielsen Ph.D est un pionnier dans le domaine de l'ergonomie informatique et de l'utilisabilité des SITES INTERNET.

 

Ces dernières années, le marché du mobile a explosé, dépassant l'utilisation des ordinateurs de bureau, comme l'a montré StatCounter en octobre 2016, où ils ont analysé 2,5 millions de sites Web et 51,3% des pages ont été chargées par un appareil mobile. Google a été l'une des entreprises qui ont utilisé la popularité de l'utilisation mobile en encourageant les sites Web à utiliser leur Google Search Console, le test mobile, qui permet aux entreprises de mesurer leur site Web aux résultats des moteurs de recherche. est. Le référencement peut générer un retour sur investissement adéquat. Cependant, les moteurs de recherche ne sont pas payés pour le trafic de recherche organique, leurs algorithmes changent, et il n'y a aucune garantie de références continues. En raison de ce manque de garanties et de certitude, une entreprise qui dépend fortement du trafic des moteurs de recherche peut subir des pertes importantes si les moteurs de recherche cessent d'envoyer des visiteurs. Les moteurs de recherche peuvent modifier leurs algorithmes, ce qui a un impact sur le positionnement d'un site Web, ce qui peut entraîner une perte de trafic importante. Selon le PDG de Google, Eric Schmidt, en 2010, Google a effectué plus de 500 changements d'algorithmes - presque 1,5 par jour. Il est considéré comme une pratique commerciale sage pour les opérateurs de sites Web de se libérer de la dépendance à l'égard du trafic des moteurs de recherche. En plus de l'accessibilité en termes de robots d'exploration (abordée ci-dessus), l'accessibilité du Web utilisateur est devenue de plus en plus importante pour le référencement. Le référencement est l'action de référencer, c'est-à-dire mentionner quelque chose ou y faire référence. Ce terme est utilisé dans deux contextes bien spécifiques : Sur Internet, le travail de référencement consiste à améliorer le positionnement et la visibilité de sites dans des pages de résultats de moteurs de recherche ou d'annuaires. Le référencement web s'articule autour de deux stratégies distinctes et complémentaires : le référencement naturel (ou organique) et le référencement payant (ou liens sponsorisés)